English
 
 
   
 
 

 RÊVER & RÉALISER

Petite Rivière propose un milieu de vie sain, avant-gardiste et responsable.

 RÉFÉRENCES

Les références du projet
         
spacer spacer spacer spacer spacer
 

Gestion de projet participative

Un processus de collaboration déjà en place

6 éléments structurants

Un processus de collaboration déjà en place

Compte tenu des conditions particulières liées à l’emplacement du site et à ses accès, et en vue d’amener le marché à prendre en compte les retombées écologiques de ce projet de développement, Groupe Pacific a fait intervenir une grande variété de professionnels pour participer à l’analyse et la conception des stratégies de design. Cette méthode de travail collective fut bénéfique. L’ensemble des intervenants ont exploré différents thèmes en séances intensives et ont réfléchi à diverses options de design dans un climat stimulant de discussion et d’échanges.

 
Charrette de design, processus de conception intégrée
 

Des consultations auprès de représentants des anciennes municipalités de la Ville de Montréal et de l’arrondissement de Lachine furent réalisées mais celles-ci doivent se poursuivre pour relever les défis de cet important projet. Nous avons également rencontré plusieurs parties prenantes des municipalités de Montréal-Ouest et Côte Saint-Luc en raison de leur emplacement adjacent au site pour leur faire-part du projet et des retombées pour le secteur.

Notre méthode de travail collective a également été enrichie par la participation à un concours organisé par Equiterre : le concours Écologez. Dans le cadre de ce concours d’un nouveau genre où les aspects collaboratifs et environnementaux priment, il est souhaité que les étudiants acquièrent les notions fondamentales de la conception intégrée, éléments dorénavant essentiels à une pratique professionnelle répondant aux exigences actuelles de développement durable. Selon Équiterre, la conception intégrée est une méthode de conception qui consiste à regrouper l'ensemble des intervenants impliqués pour travailler ensemble dès le départ, lorsque les décisions sont les plus déterminantes. L'équipe multidisciplinaire peut ainsi arriver à des solutions plus novatrices qu'avec un processus traditionnel. Cette approche est d’ailleurs encouragée par le programme LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) du Conseil du bâtiment durable du Canada.

La vision du concours Écologez correspondait donc réellement à nos aspirations pour le projet Petite Rivière. C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme, que les 6 et 7 mars 2010, Suzanne Deschamps, de Groupe Pacific, et Daniel Pearl, architecte chez L'OEUF, ont présenté les grandes lignes du projet à concevoir : un bâtiment multi-usage envisagé comme le pôle central d'une collectivité alliant un style de vie urbain dans un environnement enrichissant et verdoyant. 65 étudiants universitaires provenant de 14 disciplines différentes ont rivalisé pour remporter le concours en relevant le défi également technique, puisque la performance du bâtiment à concevoir devait rivaliser avec celle du living building challenge, qui requiert entre autres l'achèvement d'une consommation énergétique net-zéro.

  Concours Écologez organisé par Équiterre. Photographe : Robert Etcheverry
 

6 éléments structurants

Pour donner une orientation à cette collaboration, nous proposons six éléments de développement : l’énergie, la réhabilitation du cours d’eau, l’occupation partagée de l’espace, un nouvel arrêt ferroviaire, l’accès à des espaces de qualité, et la gestion des déchets. Ensemble, ces six éléments sont le fondement d’une importante innovation et offrent des possibilités de partenariats avec les municipalités et d’autres organismes (Hydro-Québec, l’AMT, etc.).

Projets pilotes

Énergie
Cette nouvelle collectivité cherche des moyens pour réduire au minimum son empreinte carbone et s’efforce de trouver une solution de rechange qui nous permettrait à la fois de diminuer efficacement notre dépendance aux sources d’énergie émettrices de carbone et de réduire la surconsommation d’énergie. Le plan prône l’adoption d’une attitude proactive et propose d’aborder cette question cruciale d’abord à l’échelle du quartier ; la position de chef de file du projet pourra servir d’exemple aux concepteurs et aux promoteurs des futurs bâtiments dans le quartier Petite Rivière.

Eau
Le projet vise de la part des résidents et entreprises du projet Petite Rivière une importante réduction de la demande d’approvisionnement en eau effectuée sur le réseau municipal et de la consommation d’eau potable. Pour ce faire, on pourrait récupérer les eaux non potables et traiter les eaux d’orage sur place pour réduire au minimum la charge des réseaux municipaux de collecte

Espace partagé
Dans la nouvelle collectivité, un réseau dense et compact d’espaces partagés que l’on peut parcourir à pied améliorera la qualité de vie des résidents et de la population des quartiers environnants. Les espaces de circulation pourront être aménagés en zones de connectivité fluide et d’usage flexible.

Interventions particulières

Arrêt de train
Le train est le moyen de transport en commun le plus efficace. Étant donné que le site est adjacent à d’importantes infrastructures ferroviaires qui comprennent des lignes de trains de banlieue et une voie express vers l’aéroport que l’on pourrait prolonger, l’établissement d’un arrêt de train supplémentaire vers la limite sud du site est proposé dans le plan du projet.

Parc
Le nouveau projet de développement Petite Rivière pourrait réserver environ 50% du site à un généreux parc public, dont les deux tiers seront situés dans des zones naturelles à biodiversité élevée.

Les déchets, une ressource
Une gestion rigoureuse des déchets implantée sur le site (réduction), telle le triage des divers déchets, la réutilisation et le recyclage, sera supportée par des installations construites à proximité et dans chaque immeuble. La manipulation de déchets organiques sur le site sera encouragée par des sites de compostage et de distribution afin d’approvisionner les jardins individuels et communautaires. L’utilisation des déchets solides sur le site, dans le but d’alimenter une centrale thermique, sera évaluée quant à la possibilité de servir de système d’énergie pouvant desservir la communauté.

Un système central de collecte des déchets à l’intérieur de la communauté sera étudié. En utilisant des conduits sous pression négative (vacuum) installés en différents points dans les immeubles et dans des endroits publics, ce système de pneumatiques acheminerait tous les déchets vers un dépôt unique qui pourrait être situé du côté sud de la voie ferrée afin de réduire les problèmes d’accès au site du côté de Lachine, qui seraient engendrés par la collecte des déchets conventionnelle. Ce système pourrait aussi tirer profit de l’élimination du bruit par l’absence de circulation de camions à ordures, qui autrement, circuleraient dans les espaces partagés par la communauté et ce faisant, ce système contribuerait à réduire l’empreinte écologique.

 

 


 Rejoignez-nous sur Facebook



 Partager et communiquer



 
         
 
Accueil
Qui sommes-nous ?
Nouvelles
Contact

Tous droits réservés © 2011 Stratégie web Könige communications / Conception de site web Art Systèmes Canada